Comment se fait à rendre un séjour accueillant et confortable? Renouveler les murs ne suffit pas, il est important que les couleurs sachent se mélanger dans le milieu avec géométries ordonnées et tonalités harmoniques. Les designer d’intérieurs l’appellent” 60-30-10″, une règle qui tresse, en quantités différentes: une couleur dominante, que doit occuper le 60% de la surface de la pièce; une couleur complémentaire que remplie le 30% du salon; et une troisième nuance, clairement marginal avec lequel décorer le 10% de la place restante. Mais comment faire coïncider les couleurs parfaitement? Voilà nos palettes préférées.

 

Teinte lumineuses pour un salon ans’ 70

palette-salotto-1

Jaune pastel, bluet bleu et lavande pâle composent les pelles du salon lumineux, frais, immatriculé ans’ 70.
Un retour au passé qui s’exprime aux lignes retrò, détails de style et séances confortables, qui s’éloignent des modèles rigides typiques des autres époques.

Le milieu devient sophistiqué avec les vert anciens

palette-salotto-2

Un parquet en bois sombre, type wengè se lie bien aux tonalités d’ancien vert, très frelatez. Voilà alors que notre palette se colore de feuille de thé, vert marin, thé obscurité verte, et d’un bâtard beaucoup d’élégant, le thé vert gris.

Profondeur et caractère avec de la rose et violette

palette-salotto-3

Vous construisez l’ameublement du salon autour des tonalités de la rose obscure et de l’orchidée violette et prune, l’effet surpris sera assuré.
Unique défaut: le milieu doit être assez ample, afin d’éviter de le faire sembler excessivement froid et sombre.

Total white, pour milieux petits

palette-salotto-4

Il est absolument un des trends en vogue, donne élégance et luminosité à tous les milieux, en particulier à ces contenus: le total white est l’idéal pour se meubler le salon en style shabby chic, modernes ou nordiques.

 

Credits: cassandra lavallePolygon Realty LimitedBoa-Franc